chroniques

ROCK U / ARNO JAFFRÉ OCTOBRE 2017

Imaginez une collision entre les Pixies et The Jesus and Mary Chain avec toute la prétention du Talking Heads de la grande époque (Toute proportion gardée bien évidemment). Tout un programme n’est ce pas ? Et si l’un de ces trois groupes représente quelque chose pour vous, Oui Need Songs a de grandes chances d’attirer votre attention.

... Une vraie décharge de plaisir pur comme un exutoire ou un remède contre le burn out qui nous guette tous.

... la suite ici

Il aura fallu attendre un peu plus de deux ans   pour donner une suite à Sounds of the inside.

Oui need songs prend son temps, mais le résultat excuse  cette attente. Sorti  voilà  une   semaine, les quatre morceaux de cet ep  ne sont pas sans rappeler les Pixies, plus encore les Breeders et pas qu’au travers de la ressemblance entre chanteuses.

Les premières secondes de The way animées par une basse et une batterie puis la voix et les guitares donnent le ton.

Oui need songs jonglent avec la tension des instruments, les effets sur des schémas relativement basiques mais efficaces. Mais le groupe s’autorise aussi des virées plus pop comme sur Dogs où mélodie et énergie ne font qu’un, au point qu’on pense à Weezer. Dance, morceau qui clôt le disque s’aventure quant à lui vers des sonorités plus brutes encore et sauvages, là on pense à Hole. A en croire ces références aussi différentes, Oui need songs sort un disque court certes (à peine plus de 13 minutes) mais varié et conçis. La voix, brute et animée, suivie par les choeurs du guitariste, servira de fil rouge à cet épopée rock’n roll…

PAR CÉCILE ARNOUX / CHRONIQUES-MUSIQUES / 16 MARS 2016

THE WAY / EP 4 TITRES

JANVIER 2016

DAILYROCK FRANCE / ARNO JAFFRÉ / 8 DÉCEMBRE 2016

Un quasi sans faute, bien meilleur qu’un tas de nouveautés hype qui n’épatent que les moins de 25 ans.

... De quoi nous remettre du baume au cœur les jours de pluie, et nous enchanter lorsque le soleil frappe à notre porte.

Un trio au dessus du rock et de ses cloisonnements poussiéreux, capable de réconcilier les parents quadra en pleine crise de nostalgie, avec le fiston féru du « c’est de la daube » et de sa copine girls-just-want-to-have-fun....

par Arno Jaffré (en intégralité par ici)

Par LUCIE BEAUDOUX-JASTREBSKI /  3 février 2014

Bien que plus sage que la grande

époque du grunge, ce premier EP de

Oui Need Songs s’y réfère tout de même par sa musicalité brute. ...  des textes aussi poétiques et imagés que certains titres de l’âge d’or du rock français. La voix cotonneuse et feutrée illustre parfaitement le nom de cet EP, littéralement « Les bruits de l’intérieur », et elle n’est également pas sans nous rappeler les intonations de Melissa Auf Der Maur et le panache de Courtney Love, la pudeur et la sagesse en plus...  un ensemble de matière à la fois sauvage et raffinée à écouter tant qu’on peut.

OUI NEED SONGS –

SOUNDS OF THE INSIDE

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now